Lesson Plan

Former les élèves à des compétences numériques

carte mentale des compétences à développer sur iPad
Arnaud l.
Technology coordinator
Notre Dame du Grandchamp , 97 rue Royale , Versailles France)
Show More
My Grades 12
My Subjects Social Studies
Objectives

Introduire le numérique dans les établissements suppose souvent qu'on forme les enseignants. Si cela est vrai il ne faut pas oublier de porter un programme de monter en compétence chez nos élèves

Subjects
Social Studies
Grades 12
All Notes
Teacher Notes
Student Notes

1 Développer des compétences numérique

Comment installer progressivement des compétences numériques dans le cadre d’une classe tablette ?

 

C’est une des questions majeures dans le cadre d’une classe tablette : comment les élèves vont-ils progressivement acquérir des compétences dans le domaine du numérique ? 

Student Instructions

Parmi les illusions sur le numérique, il en est une qui a la vie dure. Celle qui attribue aux adolescents des compétences relatives au numérique qu’ils n’ont pas. La disponibilité permanente des équipements numériques (le smartphone allumé 24h/24 par exemple) et la fréquence des usages voire leur intensité ne suffisent pas à développer certaines compétences qui requièrent des activités d’apprentissage explicites. D’une formule simple, on peut affirmer que les adolescents sont peu compétents par rapport aux possibilités offertes par leurs équipements ce qui les conduit à des pratiques très typées qui circulent entre adolescents mais limite leurs possibilités d’élaborer des pratiques plus personnelles et peut-être plus complexes. Cette relative incompétence constitue aussi un obstacle aux usages éducatifs du numérique qui exigent un minimum de connaissances et de compétences numériques. 

 

Lorsque l’on monte un projet tablette il est important de ne pas se centrer sur l’outil mais de prendre en compte tout l’environnement numérique, que certains appellent la « culture numérique ».

S’il est important de former les enseignants et d’installer une « Vision » d’établissement pour dresser un fil conducteur; il est tout aussi important de former les étudiants à devenir des citoyens de demain.

Ils sont déjà utilisateur et consommateur du numérique … mais à leur façon. On peut d’ailleurs noter que les élèves ont le même comportement avec les livres. Ils lisent tout … et l’école recentre la lecture sur la culture.

 

Du coup on peut avoir la même approche et travailler à la fois la connaissance du numérique, le bon usage et l’outil.

 

Pour l’utilisation de la tablette (ici l’iPad) on propose une carte graphique sur l’augmentation progressive des compétences du jeune.

 

L’approche par compétence renvoie à des transformations concrètes, souvent progressives et parfois relativement anciennes de la plupart des usages. Lorsqu’une compétence est validée on peut alors envisager de réduire le niveau de blocage ou de contrôle de l’iPad par l’administrateur du MDM (Mobile Device Manager ou l’outil de contrôle des tablettes). L’approche par compétence correspond d’abord à une adaptation des institutions scolaires aux exigences sociétales et en particulier aux mutations numériques sur les usages (utilisation du téléphone portable, mobilité…).

Le savoir, essentiel, suppose l’adjonction des capacités, attitudes et valeurs relatives à sa mise en œuvre, et c’est ce que propose la mise en place des degrés de compétence.

Les processus d’apprentissage soulignent alors le rôle majeur de l’activité de l’apprenant. En outre, elle permet une pédagogie favorable à la personnalisation des apprentissages, à l’engagement des élèves et à leur persistance dans les activités d’apprentissage proposées.

 

L’apprentissage par compétences consiste à renoncer à toute focalisation excessive, voire exclusive dans certains cas, sur l’apprentissage de connaissances déclaratives pour accorder de l’importance aux conditions de leur mobilisation dans des situations diverses et contextualisées. Pour autant, les connaissances conservent un rôle essentiel comme autant de ressources indispensables aux compétences.

Le développement de compétences ne peut s’envisager hors de l’action. L’apprentissage par compétences implique une pédagogie de l’activité que les techniques numériques peuvent instrumenter. Avec le numérique, c’est « l’âge du faire » qui advient. Jamais les enseignants n’ont disposé d’autant de possibilités pour proposer des activités créatives, complexes et propices aux apprentissages à leurs élèves.

 

 

En parallèle il serait souhaitable de suivre un programme de responsabilité numérique et de valider ce programme par un système de badge, en interne ou en passant par de plateforme comme le programme Common Sense.